Aspire Quad-Flex : le kit de survie !

Aspire quad-flex : le couteau suisse de la vape.

Nous avions déjà accordé une attention particulière au Nautilus X car il est l'un des rares clearomiseurs de dernière génération dédié au vapotage traditionel.

Bien sûr ce Nautilus X apporte à ce style de vapotage d'importantes innovations grâce à sa résistance UTech et son remplissage par le haut mais ici Aspire va plus loin en proposant ce véritable couteau suisse de la vape : le Quad Flex.

Imaginez plutôt : ce pack contient 1 Nautilus X complet + un dripper complet avec son plateau double coil + de quoi transformer l'ensemble en RDTA (dripper avec un réservoir).

Si cela ne suffisait pas, Aspire propose également les accessoires pour transformer le dripper en squonker pour ceux qui disposent d'une box capable de loger la petite bouteille de eLiquide qui va bien...

Soyons clair nous avons énormément de choses à vous dire sur ce "Kit de survie".

Le Pack

Aspire Quad-flex - kit de survie un pack vraiment très complet

Le coffret sobre, pratique et luxueux peut impressionner au premier abord tant les accessoires sont nombreux, mais dès que l'on commence à les sortir de la boite et à jouer un peu avec, la logique de chaque pièce apparaît et on se dit rapidement : "Ha oui ça, ça va avec ça et, tiens je peux faire ça aussi..."

Lorsque l'on ouvre le coffret, le premier objet que l'on voit c'est le RDTA assemblé qui occupe le premier quart de ce pack, on est tout de suite tenté de le sortir et de le démonter pour voir un peu comment ça marche.

Dès que l'on sépare la partie supérieur comprenant le plateau RBA et son large driptip Delrin on voit qu'il suffit de mettre la résistance UTech dans la partie inférieure puis de visser le topcap pour obtenir le célèbre Nautilus X, quant à ce qui reste dans l'autre main, il suffit de visser le bouchon étanche sous sa base pour disposer d'un dripper prêt à l'emploi.

On a donc déjà découvert 3 possibilités et l'on se jette sur le reste du pack pour voir ce qu'il contient d'autre : un adaptateur de driptip 510 pour les dripper et RDTA, un verre dépoli (siglé Aspire) de rechange pour le Nautilus X ou le dripper à réservoir, et la partie supérieure du dripper avec l'entrée d'air en haut utilisable avec des sensations très différentes et en squonker.

On remarque également que toutes les pièces sont bien finies, elles s'ajustent parfaitement, sans forcer à aucun moment. Les filetages sont propres et précis, les joints d'étanchéités ou d'assemblages sont de qualité et sont tous fournis en double dans le petit sachet d'accessoires présent dans le kit.

Au niveau finition, chaque pièce est pensée pour être facile à utiliser : petites encoches pour une bonne préhension des couvercles ou embases, repères d'alignement, ou, cerise sur le gateau, logo "Quad flex" en creux sur le corps du dripper et du squonker.

Aspire Quad-flex, vue détaillée des éléments du pack

Le test

Nautilus X : résistance UTech et remplissage facile, une valeur sûre.

Le Nautilus X est efficace et discret pour l'utilisation quotidienne avec ses déplacements et ses petites pauses ou l'on est content de sortir de sa poche ce petit clearo toujours prêt à servir.

Lire le test du NautilusX ou le descriptif du NautilusX

Le dripper attend son heure, l'heure ou l'on peut se poser tranquillement pour verser quelques gouttes sur ses mêches gourmandes et profiter d'une vapeur vraiment abondante et chargée d'arômes.

Attention toutefois, ce n'est pas non plus un iJoy Combo ou un Limitless, ne vous attendez pas à lui envoyer 100 ou 150W, ses prétentions sont beaucoup plus raisonnables, la chambre étant plus petite, ce dripper est plus orientée arômes que cloud chasing.
Beaucoup plus raisonnable, sa consommation l'est de ce fait également. Avec les coils "Clapton" fournis dans le pack, je l'ai utilisé entre 30 et 50 Watts, la consommation de eLiquide étant proportionnelle à la vapeur restituée, elle est bien sûr bien plus importante qu'en configuration Nautilus X.

Le Top, c'est le RDTA : le dripper mais avec le réservoir du NautilusX, plus besoin de passer à la pompe toutes les 5 bouffées, les mêches trempent dans le liquide en permanence. Seul bémol, le RDTA utilise le plateau du dripper et le réservoir du Nautilus X et il vous faudra le démonter si vous voulez utiliser votre petit clearo préféré le lendemain, vivement le week-end !
Bien sûr, en fonction de vos occupations quotidiennes, vous pourrez peut-être l'utiliser toute la journée mais dans ce cas prévoyez d'emporter également votre petite fiole et ne le transportez pas couché... Un RDTA n'a pas l'étanchéité d'un clearomiseur !

Que ce soit en dripper ou en RDTA on dispose de 2 corps différents, avec des arrivées d'air très différentes:

- le corps du dripper avec les entrées d'air hautes offre un tirage serré et des arômes très riches, c'est celui qui est dédié au skonquer.
- celui avec les entrées d'air basses offrant un tirage aérien et une vapeur très abondante.

A vous de voir...

Ce Quad Flex est le compagnon idéal d'une box comme la Pico, l'Aster ou l'iPower qui aura toute la gamme de puissance utilisée par ce kit exceptionnel et se montrera particulièrement à l'aise dans les puissances comprises entre 15 et 60 Watts.

Aspire Quad-flex - Dripper double coil et deux types d'airflow possibles

Parlons un peu du plateau fourni avec le kit, ses plots percés chacun de 2 slots (trous) permettent le montage de 2 résistances en parallèle, celles-ci étant fixées par 4 petites vis BTR (clé Allen fournie + 4 vis de remplacement) ce qui, par rapport à une empreinte cruciforme, limite bien le risque de déterioration des têtes de vis.

Le montage des 2 résistances fournies est facile, on utilise le slot du bas d'un des plots et le slot du haut de l'autre, même opération de l'autre coté en utilisant les slots restés libres.
Les résistances sont suffisamment dégagées pour mettre en place la mêche coton en mode dripper, personnellement je place les extrémités que j'ai laissé dépasser dans les petites cuvettes sous les coils, pas trop tassées et laissant bien passer l'air, juste pour bien récupérer le e-liquide généreusement déposé par l'orifice du driptip.

Ce plateau RBA présente 2 particularités : il est percé de 4 trous permettant de faire tremper les mêches dans le réservoir en mode RDTA et il dispose de 2 minuscules orifices permettant de remplir le reservoir avec un flacon "seringue" si l'on en a un.

Tutoriel d'utilisation du RDTA

Quand on regarde les trous pour faire passer les mêches, la première chose qu'on se dit c'est : comment vais-je faire passer ma mêche dans la résistance puis dans ces petits trous qui sont dessous ?
Je n'ai pas cherché à faire cette manip qui m'aurait certainement rendu fou et je me suis fait directement un petit crochet avec un fil de fer très fin (voir photo) pour tirer le bout de la mêche à travers le trou et là c'est devenu hyper facile.

Le remplissage du réservoir avec les mêches dedans est une opération assez facile aussi.

Pour l'utiliser en dripper on visse un petit bottom cap (couvercle inférieur) doté d'un solide joint qui bouche efficacement les trous du plateau, pour l'utiliser en dripper à réservoir (RDTA) on enlève le bottom cap et on fait passer les mêches dans les trous c'est très simple.

Plateau RDA du Quad-flex avec les 2 coils Clapton fournis Envers du plateau et crochet "maison", on voit les trous pour le passage des mêches Laisser dépasser suffisament de coton Attraper la mêche avec le crochet à travers le trou Tirer délicatement la mêche dans le trou correspondant Et voilà, 4 mêches passées... aucune perte Couper les mêches légerement humectées à la moitié du réservoir Mise en place du plateau sur le réservoir dépoli Le remplissage est facile en faisant juste pivoter le plateau dévissé On humecte généreusement les mêches avant la première utilisation On surveille le niveau de e-liquide et c'est parti...

Quelques suggestions