Pod Drag X

Pod Voopoo Drag X 80W
  • Pod Voopoo Drag X 80W
  • Pod Voopoo Drag X Carbon Fiber
  • Pod Voopoo Drag X Chestnut
  • Pod Voopoo Drag X Classic
  • Pod Voopoo Drag X Galaxy blue
  • Pod Voopoo Drag X Marsala
  • Pod Voopoo Drag X Mashup
  • Pod Voopoo Drag X Retro
  • Remplissage du Pod Voopoo Drag X
43,90 €
Produits en stock

(tous nos produits sont en stock)

Livraison gratuite

(à partir de 50€ d'achat)

Expédition le jour même

(commande passée avant 12h)

Besoin d'une assistance ?

06 45 24 20 79

Le Drag X de chez Voopoo est tout d’abord beau. L’esthétique est particulièrement aboutie, fabrication soignée, choix des matériaux, ergonomie parfaite, et grand écran couleur lumineux même en plein soleil.
 
Son revêtement en cuir lui procure un grand confort de prise en main tout comme ses lignes arrondies. Ses mensurations très raisonnables, 9,5 cm de long, son poids de 175g en font le compagnon idéal de la vape en allday.
 
Le Drag X intègre le tout dernier chipset Voopoo, le Gene.TT. Le paramétrage s’effectue par des combinaisons du Fire et des boutons + et – et comme habituellement sur les cigarettes électroniques 5 clicks sur le Fire permettent d’allumer ou d’éteindre le Voopoo.
 
Deux modes de contrôle s’offrent à vous, le choix se fait trois pressions sur le Fire :
 
- Un mode Smart pour les résistances constructeur qui consiste en une détection de la valeur du coil et un réglage automatique de la bonne puissance de vape.
C'est le mode que privilégieront sans doute de nombreux vapoteurs qui opteront pour la simplicité d'utilisation des résistances toutes faites.
 
- L’autre mode, RBA, fonctionne comme le Smart mais doit être utilisé avec le plateau reconstructible optionnel du Drag-X.
 
Le réglage de la puissance fournie par le chipset peut bien sur être changé à volonté de 5 à 80 Watts par incrément de 1W à l'aide des deux boutons situés sous l’écran.
 
Une option intéressante pour les vapoteurs amateur de statistiques, permet de contrôler sur une durée de 14 jours ses habitudes de vape sous forme d’un graphique explicite.
 
Voopoo n’a pas oublié les vapoteurs plutôt joueurs amateurs de gros nuages.
Le Drag X propose un mode Score Ranking, le chipset évalue la taille de votre bouffée et vous permet de débloquer des niveaux, le but étant d’obtenir le graal appelé ici King. Ouais…
 
La partie Pod : driptip, réservoir et résistance formant l'ensemble cartouche, est fixée par un aimant costaud sur la base de la batterie qui comporte l’airflow du Drag X.
Retirer le Pod est très simple et les manipulations qui s’en suivent le sont tout autant.
 
Après avoir retiré le Pod vous accédez à l’orifice de remplissage clos par un bouchon silicone. Celui-ci accepte tous les embouts de flacons de eliquide même les chubbys.
 
Le changement de résistance est lui aussi très pratique, rien à visser, la résistance se clipsant sans effort dans son logement.
 
Le Drag X est livré dans un kit complet avec deux résistances et un câble de rechargement USB-C.
Les deux coils fournis sont le PNP-VM1 0,3 Ohm, il permet une vape en inhalation directe restrictive et s’utilise entre 32 et 40W. Sa production de vapeur est dense et les saveurs sont bien au rendez-vous.

Le second, PnP-VM6 0,15ohm  est typé grosse vapeur et inhalation directe, il est plus gourmand et nécessite des puissances de 60 à 80W. Moins polyvalent que le VM1 sa production de vapeur est vraiment conséquente pour un Pod, voire même surprenante.
 
Pour faire varier les plaisirs le Drag X est doté d’un airflow de type cyclope qui se manipule aisément. Les réglages proposent des sensations de tirages différents mais toujours un peu aérien.
 
Si le Drag X semble d’avantage typé inhalation directe avec ces deux résistances fournies, il dispose aussi des résistances du Vinci qui lui offre une véritable polyvalence de vape. L’offre des coils disponibles est large, de quoi faire facilement varier les plaisirs.
 
 

Accessoires recommandés Avec ce matériel

 

Test du Pod Drag X

 

Aujourd’hui les cigarettes électroniques de type Pod ont évolué, elles intègrent des chipsets performants à la façon des modbox, une utilisation facile, des designs aboutis, des prises en main confortable.
 
Le Drag X 80W Voopoo est dans l’air du temps, il associe cuir et alliage de zinc ce qui lui apporte un cachet indéniable et une prise en main particulièrement agréable.
 
Le drag X est composé de deux parties, une partie Pod comprenant un réservoir intégrant le driptip moulé et une résistance. Celui ci s’insère sur la batterie et y est solidement maintenu par 3 aimants.
 
La partie batterie du Drag X est en fait un mod à accumulateur interchangeable. Elle fonctionne avec un accumulateur 18650 (non fourni), un réel plus pour les gourmands vapoteurs qui pourront palier à toute panne d’énergie en possédant un second accu.
Quand on parle de mod électronique on parle bien évidemment de chipset et Voopoo nous propose son dernier né le Gene TT. Il concentre toutes les sécurités pour une vape sans faille, mais bien plus encore.

Contenu du kit Voopoo Drag X
 
Deux modes de contrôle en puissance variable sont présents : un mode Smart et un mode RBA. On opte pour l’un ou l’autre par trois clics sur le Fire, chaque mode est facilement reconnaissable grâce au thème et à la couleur de l’ecran de 0,96 pouce.
 
Avec le mode Smart et son interface rouge :
C’est le mode que j’utilise car possédant plusieurs cartouches avec des résistances différentes il m’évite toutes erreurs ou oublis. Le chipset après avoir identifié la résistance lui attribue la bonne puissance d’utilisation. L’assistance à la vape est d’un réel confort, le mod fait le job pour moi et c’est cool.
 
Pour exemple après avoir utilisé la résistance 0,15 Ohm à 75 W je décide de changer la cartouche pour vapoter un eliquide fruité gourmand avec la résistance 0,3 Ohm dont la plage d’utilisation est comprise entre 32 et 40w. Si je ne fais pas attention à la puissance affichée j’ai de grande chance de brûler son coton et devoir la changer, mais ici le chipset paramètre une puissance de 35W idéal pour moi. J’ai la possibilité d’affiner ce réglage à la baisse sans limite ou de l’augmenter jusqu’à sa valeur max de 40W que je ne peux dépasser.

Le mode RBA et son interface bleue n’est autre que le traditionnel mode puissance variable, il ne fixe aucune limite comme sur la plupart des modboxs.
 
Il permet de sortir du domaine d’utilisation de la résistance. Je n’ai pas rencontré de problème de dryhit à 45W avec la 0,3 Ohm, mais attention tout de même à ne pas succomber au toujours plus de puissance. Ce mode sera utile pour les utilisateurs du plateau PNP-RBA. Je vous invite vivement à regarder la vidéo ci-dessus pour vous familiariser avec ce Drag-X.
 
Quelle que soit l’interface choisie, les informations mentionnées sont similaires : on retrouve la capacité restante de l’accumulateur, La puissance en Watts, la valeur de la résistance, le voltage, la durée et le nombre de bouffée sur 24h.
 
L’airflow, très pratique, est situé sur la partie Mod, il se manipule très facilement et permet de réduire ou d’augmenter de façon symétrique le débit d’air.
Toutes les manipulations d’usage : remplissage et changement de résistance se font en désolidarisant le pod de la batterie.
 
Le large orifice de remplissage se situe sous le Pod, il est fermé par un bouchon silicone à l’excellente étanchéité. Ce réservoir transparent de 4,5 ml offre une bonne autonomie et une excellente visibilité du eliquide restant, un vrai plus qui évitera toute panne sèche.
 
Le changement de résistance est tout aussi pratique, rien à visser, le coil se clipse dans son logement, il faudra simplement effectuer cette opération réservoir vide.
 
Design et différents angles du Pod Voopoo Drag X
 
Le Drag X dispose d’un rechargement par USB-C en 2A, une façon simple de recharger mais tout son intérêt est de disposer de plusieurs accumulateurs pour palier à ce genre de désagrément. Évidemment dans ce cas il est indispensable de disposer d’un chargeur d’accus, d’autant plus que le Drag-X ne peut pas être utilisé pendant la charge.
 
Difficile de prendre en défaut ce Drag X, la vape aérienne avec les deux résistances fournies produit une vapeur particulièrement abondante avec des saveurs bien présentes. Les amateurs de tirages plus serrés devront s’orienter vers des résistances plus tranquilles comme la PNP-VM4 0,6 ou, pour encore plus de saveur, la PNP-R2 de 1 Ohm.
 
Avec sa large gamme de coils le Drag X fait preuve de polyvalence même si sa destination première avec les accessoires fournis est dédiée à l’inhalation directe ou directe restrictive.
 
J’ai apprécié le look et l’ergonomie du Drag X ainsi que sa facilité d’utilisation, sa vape assistée, sa vapeur abondante, ses saveurs et ses finitions irréprochables. J’ai par contre regretté la mise à jour de l’horloge que l’on doit effectuer à chaque changement d’accumulateur.
 
Attention également, les amateurs de jeux devront effectuer l’upgrade vers la version 1.0.0.1 du chipset pour bénéficier du Score Ranking.

Caractéristique du Drag X Voopoo

Caractéristiques techniques Voopoo Drag X

Dimensions : 95 x 32.5 x 28 mm
Volume eliquide : 4.5 ml
Plage de puissance : 5 à 80W
Fonctionne avec un accumulateur 18650 (non fourni)
 

Contenu du kit Voopoo Drag XUn Pod Drag X

Une cartouche de 4.5 ml
Une résistance PnP VM6 0.15 ohm
Une résistance PnP VM1 0.3 ohm
Un câble USB-C
Un manuel d'utilisation